GENCI

GENCI (acronyme de Grand Équipement National de Calcul Intensif) est une société civile française créée en janvier 2007 et détenue à 49 % par l’État français représenté par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 20 % par le CEA, 20 % par le CNRS, 10 % par les universités et 1 % par l’Inria.

La société a pour mission de :

GENCI est le représentant français au sein de l’infrastructure de recherche européenne PRACE.

Le GENCI a installé en octobre 2008 un supercalculateur SGI ICE 8200 EX au CINES de 147 TFlops qui a par la suite été étendu courant 2010 à 267 TFlops.

La première tranche était composée de 24 racks de calcul hébergeant 1 536 lames de calcul (chaque lame est dotée de 2 sockets quadricœurs Intel Harpertown 3,0 GHz, 4 Go de mémoire par cœur) interconnectées par deux réseaux haut débit de calcul Infiniband 4X DDR. Au total 12 288 cœurs de calcul, 48 To de mémoire distribuée et 0,5 Po de disque attaché sous Lustre composent l’ensemble.

Cette configuration est classée en 28e position du TOP500 de novembre 2009, et en seconde au niveau européen derrière la machine de Julich[pas clair].

La seconde tranche était composée de 21 racks hébergeant 1 344 lames additionnelles de calcul (chaque lame est dotée de 2 sockets quadricœurs Intel Nehalem 2,8 GHz, 4.5 Go de mémoire par cœur) interconnectées à la fabrique initiale Infiniband 4x DDR. Cette tranche a donc ajouté 10 752 cœurs de calcul, 48 To de mémoire distribuée à l’ensemble.

La configuration a évolué début 2010 et place le calculateur en 18e position mondiale, 3e européenne et en première position française du classement TOP500 de juin 2010 top bpa free water bottles.

L’architecture logicielle du système est à base d’une distribution Linux et de logiciels open source.

La machine Jade a été arrêtée en janvier 2015 et remplacée par le supercalculateur OCCIGEN.

Le GENCI a commandé le 22 avril 2008 à Bull un superordinateur nommé Titane. Il s’agit d’un cluster Novascale hybride qui a la particularité d’utiliser en complément de processeurs de calcul Intel des processeurs graphiques (GPU) fournis par Nvidia.

Cette configuration installée au centre de calcul recherche et technologie (CCRT) début 2009 comportait 1 068 nœuds de calcul doté chacun de 2 processeurs Intel Nehalem quadricœurs et de 48 serveurs graphiques Nvidia Tesla S1070 (chaque serveur disposant de 4 processeurs T10P, 4 fois 4 Go de mémoire), qui ont accès à 25 TBytes de mémoire et à 0,5 PBytes d’espace disque attaché.

L’architecture logicielle du système est à base d’une distribution Linux et de logiciels open source.

Sa puissance crête était de 100 Tflops pour les processeurs Intel, et de 200 Tflops simple précision pour les accélérateurs Nvidia.

La machine Titane a été arrêtée à l’été 2011 et remplacée par le supercalculateur CURIE au TGCC.

Dans le cadre de sa participation dans l’infrastructure de recherche PRACE comme membre hébergeur, la France représentée par GENCI met à disposition depuis début 2011 un supercalculateur Bull d’une puissance crête de 2.1 PFlops nommé CURIE.

Installé et opéré par les équipes du TGCC (Très Grand Centre de Calcul du CEA) à Bruyères-Le-Châtel (Essonne), CURIE est composé de trois tranches complémentaires :

Ces 3 tranches sont fédérées par un réseau d’interconnexion Infiniband QDR Fat tree non bloquant et accèdent à un système de fichiers parallèle Lustre à deux niveaux (/scratch et /work) de 5 Po utiles à des débits respectifs de 150 et 100 Go/s.

La machine CURIE a été intégralement mise en production en mars 2012, elle est ouverte à 80% pour PRACE et à 20% pour les besoins nationaux.

La partie nœuds fins de CURIE a été classée en 9e position du top500 du mois de juin 2012.

Ada et Turing sont deux superordinateurs construits par IBM, acquis en 2013 par GENCI pour l’IDRIS bottle with glass, le centre de calcul numérique intensif d’Orsay.

En janvier 2015, GENCI a procédé au remplacement du supercalculateur SGI Jade au CINES par une nouvelle machine Bull nommée OCCIGEN.

Ce supercalculateur d’une puissance crête de 2.1 PFlops est composé de 24 racks de calcul et de 8 racks de disque et de service.

Chaque rack de calcul intègre 5 châssis soit 90 lames de calcul, chaque lame étant composée de 2 processeurs Intel Haswell (Xeon E5 v3 2690) 12 cœurs à 2.6 GHz, 64 à 128 Go de mémoire et un disque SSD de 120 Go. Chaque lame est dotée d’un refroidissement DLC (Direct Liquid Cooling) par eau chaude.

Les lames de calcul sont fédérées par un réseau d’interconnexion Infiniband FDR selon une topologie Fat Tree prunée (avec une légère réduction de bande passante) et disposent d’un accès vers un système de fichiers parallèle Lustre de 5.1 Po accédé à 106 Go/s.

Au total OCCIGEN permet de disposer de 50 544 cœurs de calcul et de plus de 200 To de mémoire distribuée, elle représente un incrément de plus d’un facteur 8 en puissance de calcul et 2 en capacité mémoire par rapport à Jade pouch for running.

Un des points majeurs d’attention dans le choix d’OCCIGEN a été l’optimisation de la consommation électrique globale et à ce titre OCCIGEN permet via un refroidissement à 88% par eau chaude et 12% par air de consommer au maximum 934kW pour un PUE < 1.1

OCCIGEN a été classé en 26e position du top500 du mois de novembre 2014.

Trézelles

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Géolocalisation sur la carte : Allier

Géolocalisation sur la carte : Allier

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : France

Trézelles est une commune française, située dans le département de l’Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Jusqu’en mars 2015, Trézelles dépendait du canton de Jaligny-sur-Besbre ; à la suite des élections départementales de 2015, la commune est rattachée au canton de Moulins-2.

1 805&nbsp water bottle holder running;ha 56 ares en 1852, commune traversée par la rivière de la Besbre, abonde en prairies naturelles et artificielles ; on y récolte du froment, de l’avoine, du chanvre 2 liter reusable water bottle, des noix en abondance et toutes espèces de fruits.

Nombreuses sorties de sources au niveau de la roche calcaire.

Village traversé par la Besbre. D’autres nombreux petits ruisseaux. La Besbre déborde en début d’année dans la vallée alluviale à la suite de la fonte des neiges de la Montagne bourbonnaise.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans pouch for running, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006.

En 2014, la commune comptait 394 habitants, en augmentation de 2,34 % par rapport à 2009 (Allier : 0 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

Trézelles dépend de l’académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école maternelle publique.

Hors dérogations à la carte scolaire, les collégiens se rendent à Jaligny-sur-Besbre et les lycéens à Moulins et Yzeure.

Sur les autres projets Wikimedia :

MCM Rucksack | Kelme Outlet | maje dresses outlet| maje dresses for sale

kelme paul frank outlet new balance outlet bogner outlet le coq sportif outlet Söckchen Plädoyer für Socken schwingenden Röcken